lundi 10 avril 2017

Réagir face à un proche toxique

Tel un archer d'exception, il vise votre coeur semblable à une cible. Ses mots sont comme des flèches qui vous affaiblissent et distillent un poison au goût amer. Il sait parfaitement vous titiller et jouer de vos faiblesses. Manipulateur et pratiquant le chantage affectif, il enroule autour de vous une corde de dépendance. C'est le proche toxique. Il peut être un membre de votre famille, un parent, un ami ou un conjoint. Il connaît les rouages de la culpabilité et du blâme. Vous vous sentez mal en sa présence et vous n'avez qu'une envie, c'est de prendre de la distance. 


Comment agit le proche toxique?


Le proche toxique vous culpabilise.

En effet, rien de ce que vous ferez ne sera jamais assez bien pour lui. Eternel insatisfait, il se chargera de vous rappeler que vos efforts sont vains mais il vous en demandera toujours plus. 

Le proche toxique teste sans cesse vos frontières personnelles. 

Un non de votre part n'est pas acceptable. Aussi, il insistera jusqu'à ce que vous cédiez. Peu importe les raisons de votre refus, cela n'a pas d'importance. Car ce qui compte, c'est que ses désirs soient satisfaits immédiatement. 

Le proche toxique vous critique et vous juge. 

Concrètement, puisque vous n'agissez pas comme il le souhaite, cela devient vite insupportable pour lui. De ce fait, il ne cessera de vous rappeler à l'ordre. Car selon lui, ce que vous faites ou ce que vous êtes représente une transgression de son monde, de ses codes personnels. Vous ne pourrez exister que dans un cadre défini pour et par lui. 

Le proche toxique est narcissique.

Le monde tourne autour de lui. Il est alors évident que seul ses besoins comptent, ceux des autres étant secondaires. Il vous sommera d'être toujours à sa disposition afin de répondre à ses demandes qui sont bien entendu, toujours urgentes. 

Le proche toxique installe un échange relationnel déséquilibré. 

Il exigera de vous une écoute attentive sans faire de même en retour. Une conversation avec lui ne sera que monologue. Vous ne serez que le réceptacle de ses émotions "négatives" sans cesse déversées sur vous. 

Le proche toxique s'attend à ce que vous régliez ses problèmes. 

Etant dans la demande permanente, il vous sollicitera sans cesse afin que vous lui portiez secours. Cependant, si la réponse que vous lui apportez ne lui correspond pas, il n'écoutera pas la solution proposée. S'installe alors un cercle vicieux ou vous devenez responsable de son bonheur et coupable de son malheur. Et ceci, sans que vous parveniez à vous sortir de ce maternage imposé. 

Le proche toxique ne reconnaît jamais ses tords et se pose toujours en victime. 

Rien de ce qui lui arrive n'étant de son fait, il subit les événements et s'en fait le martyr. Les "autres" sont toujours la source de ses déboires. En public, il s'arrangera pour prendre le masque de l'agneau blessé afin d'attirer la sympathie. 

Le proche toxique manque d'empathie et peut se montrer cruel.

Etant rapidement frustré lorsque ses besoins ne sont pas satisfaits, il peut agir de façon blessante à votre encontre. Il ne tiendra pas compte de votre sensibilité car il a du mal à se mettre à la place de l'autre. Rappelons-nous qu'il passe toujours d'abord en premier. Il s'excusera d'ailleurs rarement de son comportement ou trouvera une justification à sa brutalité. 

Le proche toxique ne supporte pas la séparation et jouera sur votre corde sensible pour maintenir la dépendance. 

Lorsque vous souhaiterez rompre la relation, il vous culpabilisera pour vous retenir. Tel un enfant terrible, il vous jettera sa souffrance au visage. En effet, que deviendra t-il sans vous? Si quelque chose lui arrive, il vous fera remarquer que vous êtes responsable puisqu'éloigné. 

Comment se détacher du proche toxique? 


Il est essentiel de savoir se préserver et de protéger son intégrité physique et psychique en présence d'un proche toxique. Quelques précautions sont donc à prendre afin de faire bouclier à la négativité. 

Eloignez-vous. 

Il ne s'agit pas forcément de rompre définitivement les liens affectifs avec le proche mais de créer une distance de sécurité afin de vous sentir libre et épanoui. Une distance physique (déménagement) peut être appréciable surtout lorsque vous vous sentez vampirisé par le proche en question. Espacez les rencontres. Réduisez votre temps de visite. Réservez vos retrouvailles aux moments des réunions familiales ou amicales annuelles. 

Restez ferme et consistant.

Votre non doit rester un non malgré les pressions que vous pouvez subir. Conservez votre authenticité et ne vous laissez pas fléchir. Définissez vos limites et rendez-les infranchissables. Cela demande de l'entraînement alors ne vous découragez pas au premier échec. Vous gagnerez en confiance et en assurance et vous deviendrez plus serein même si le proche s'entête. 

Ne vous attendez pas à ce que la personne change. 

Vous pouvez avoir l'illusion que le proche se mettra à changer de comportement au fil du temps. Cependant, vous risquez la déception car le proche toxique a adopté ce mode de fonctionnement comme étant un moyen d'existence. Vous risquerez donc de vous épuisez à vouloir changez la nature de cette personne et vous vous transformerez en bourreau exaspéré. Chaque personne est responsable de son destin. Vous n'êtes pas le chevalier blanc de votre proche. Le seul changement véritable émanera uniquement du désir de la personne concernée. 

Devenez autonome et soyez heureux. 

Vous pouvez avoir du mal à prendre votre envol car étant embourbé dans le marais de la dépendance. Il faudra alors en conscience, sortir du schéma afin de reprendre votre liberté. Vous pourriez même vous auto-saboter sans le savoir afin de faire perdurer cette relation inégale. Aussi, sortez de la culpabilité. Soyez vous-même. Soyez heureux même si l'autre ne l'est pas. Vous ne gagnerez rien à nager dans les malheurs de votre proche alors savourez la plénitude de votre épanouissement. Et dites-vous que vous le méritez amplement. 

Ayez l'oeil compatissant dans la mesure du possible. 

Le comportement du proche toxique peut vous sembler injuste, insupportable, incompréhensible. Il est normal d'en être affecté et de ressentir de la tristesse, de la colère et d'autres sentiments justifiés. Peut-être que vous lui en voudrez toujours de ne pas se comporter d'une manière plus saine. Ou peut-être que vous trouverez la force de voir en lui non pas la bête féroce mais l'enfant blessé et perdu qui se cache en son sein. Cela n'excusera évidemment pas ses actes mais cela sera peut être un pas vers un amour pur, dénué des tribulations humaines, un amour universel. Quelque soit votre décision ou votre évolution, n'éprouvez pas de peine et restez bienveillant envers vous-même.

Si notre âme choisit notre berceau familial et nos relations, il y a peut-être quelque chose à comprendre, une leçon à retenir, une sagesse à faire grandir en nous. Est-ce pour nous faire comprendre à quel point l'amour peut transcender notre humanité, nos faiblesses, nos inquiétudes? Est-ce pour nous rappeler notre capacité à passer au delà de nos blessures et à saisir le sens de notre vie? La réponse à ces interrogations réside en notre coeur, chacun d'entre nous, avons la chance d'en saisir l'essence. Notre vie est un voyage mouvementé mais merveilleux et nous en sommes les héros, les braves aventuriers, en quête de notre âme. 

samedi 25 février 2017

Pourquoi les fées ont-elles besoin de notre aide?

Notre monde n'est pas ce qu'il semble être. Il est habité par de nombreuses formes de vie dont nous ne soupçonnons pas l'existence car nous ne percevons les choses qu'avec nos sens physiques. Nos sens psychiques se sont atrophiés car nous les avons reniés. Nous nous sommes privés d'une partie de nous-même, désormais aveugles face à la beauté de ce monde. Nous avons oubliés qui nous sommes et ce pourquoi nous étions venus sur cette terre. Nous avons éteint la magie qui était en nous en adoptant un comportement mortifère. Pourtant, au fond de nous, nous savons que nous ne sommes pas seuls. Nous savons que la vie est constituée de facettes mystérieuses, mystiques et sublimes. En fin de compte, le miroir magique de nos contes d'antan ne serait-il pas réel? Les mythes antiques ne sont-ils pas le récit de notre magie ancienne? Les fées ont conservé cette magie bien vivante et peuvent nous aider à retrouver notre véritable nature .

Qui sont les fées?


Tout le monde a déjà entendu parler des fées. Ces êtres merveilleux dotés d'une magie puissante, ces "créatures" mutines, sages et parfois espiègles qui nous dévoilent le chemin de l'enchantement. Elles font partie de ce que l'on appelle communément "Le petit peuple" et résident dans ce tout ce qui constitue la nature. On les retrouve dans nos forêts, nos montagnes, nos étendues de fleurs. Elles viennent visiter nos jardins et nos parcs et sont présentes auprès de tout élément végétal. Les fées sont chargées de protéger la nature, son environnement et ses êtres. Elles sont donc gardiennes de notre écosystème et veillent à préserver son équilibre. D'autres élémentaux contribuent également à protéger notre environnement naturel comme les elfes, les sylphes, les sirènes...

Pourquoi ne sont-elles pas palpables ou visibles à l’œil nu?


Les fées vivent dans ce qu'on appelle le plan éthérique (dans une structure non dense de la réalité). Elles vivent donc dans une dimension non physique mais perceptible si l'on ouvre son coeur et si l'on désire participer à la protection de la nature. Vous pouvez donc passer cette barrière subtile en étant dans la pureté de coeur. C'est pour cela que les enfants ont beaucoup plus de facilité à percevoir les fées car ils sont ouverts à la magie du monde. Leur mental n'oppose pas de résistance. Ainsi, ils sont donc directement connectés aux mondes subtils. En développant vos sens psychiques, vous serez à même de percevoir les fées si elles y consentent, bien entendu.

Que pouvons-nous faire pour les aider?


Les fées ont la capacité de sonder le coeur des hommes. Aussi, si vous êtes désireux d'apporter votre aide, elles vous donneront une impulsion, une idée afin de matérialiser ce souhait de préserver la terre. Nous assistons malheureusement à une dégradation écologique sans précédent créée par les agissements de l'homme, non respectueux de la nature et de ses habitants. Nous avons tranché notre lien à la nature en croyant nous élever au dessus d'elle. Nous avons pensé que nous étions au centre de tout mais nous ne sommes qu'un élément vivant de cette planète parmi tant d'autres. Aussi, nous pouvons contribuer à un rétablissement d'un équilibre environnemental respectueux de la vie (humaine, animale, végétale, minérale) et retrouver notre place, connectés au chant de la terre. 


Pour aider concrètement les fées, nous pouvons recevoir l'impulsion de:

  • contribuer au ramassage ou au recyclage des déchets. Si vous vous promenez en forêt, elles vous pousseront à enlever les détritus qui jonchent malheureusement souvent le sol de nos espaces boisés. 
  • de nous impliquer davantage dans le tri écologique et l'utilisation de produits non toxiques pour l'environnement. 
  • de dénoncer les conditions de l'exploitation animale industrielle.
  • de repenser notre mode alimentaire en incluant plus de fruits et de légumes, en réduisant notre consommation de viande.
  • de développer le respect de toute vie et de nous aligner, de nous reconnecter avec la nature...

Ces impulsions nous sont souvent données avec légèreté et bienveillance. Il ne s'agit donc pas de se culpabiliser mais de faire des choix conscients qui permettront de contribuer à l'amélioration de notre écosystème terrestre. Chacun faisant selon ses possibilités. Les fées, en bonnes championnes de la manifestation, faciliteront votre action en vous aidant à trouver le temps, l'argent et les ressources nécessaires pour accomplir ce qu'elles vous demandent. De plus, elles vous aideront, si vous le désirez, à attirer et concrétiser les bienfaits dans votre vie. Après tout, elles ne souhaitent qu'une chose: l'harmonie entre les êtres, la communion avec notre environnement et ses habitants. Il ne tient qu'à nous de faire le pas afin de nous reconnecter à notre véritable nature en prenant soin de notre mère Nature.

En nous connectant aux fées, nous permettons la réunion des mondes et nous retrouvons cette unité perdue, cet Avalon mystique et enchanteur. Nous permettons à la magie de revenir dans notre vie. Faites appel aux fées et guettez les signes de leur visite: cela pourrait être un magnifique petit oiseau sifflotant à votre fenêtre, un papillon chatoyant qui virevolte dans votre jardin, un éclat de lumière qui scintille furtivement près de vous... Qui sait? Embrassez la magie du monde et entendez sa poésie. Les fées vous guideront avec légèreté vers le pays des merveilles. Goûtez à ses fruits abondants et laissez-vous porter par le chant de la terre.

vendredi 6 janvier 2017

Nourrissez ce que vous voulez voir émerger

Quelquefois, le monde peut nous paraître incompréhensible, illogique et injuste. En effet, on constate tout autour de nous que le chaos s'installe et que la violence s'étend comme une lèpre. Des guerres se multiplient de par le monde, des gens souffrent et meurent dans d'atroces souffrances, certaines populations n'ont pas accès à l'eau potable et ne mangent pas à leur faim, des enfants sont exploités dans des conditions inhumaines, des animaux sont traités de manière indigne... Ces situations peuvent nous sembler intolérables et l'on peut s'en offusquer à juste titre. Et vous pouvez ressentir des émotions troublantes voire violentes en réaction à ce qui touche votre sensibilité. Cela est tout à fait normal mais comment passer outre et vous servir de ces émotions comme un tremplin vers l'action?

Transcender ses émotions 


Vous avez le droit de ressentir de la colère. Vous avez droit de ressentir de la peur. Vous avez le droit d'être horrifié(e) face aux évènements qui se déroulent dans le monde. Vous avez le droit de ressentir un sentiment d'incompréhension face aux actions de certains. Vous avez le droit de ressentir du dégoût, un sentiment de rejet...Toute émotion est bonne à prendre. Il n'est absolument pas question de nier nos émotions qui peuvent être très légitimes mais d'apprendre à les transcender pour en faire quelque chose d'utile et de constructif.

Je vais vous proposer un petit exercice:
Serrez votre poing de toutes vos forces pendant 20 secondes. Vous pouvez tout d'abord commencer par ressentir comme une contraction des muscles de la main qui peut même s'étendre finalement jusqu'à l'avant-bras. C'est désagréable sur le moment mais ça peut éventuellement vous faire du bien juste après. Et après tout, ça n'aura duré que quelques secondes.
Et maintenant, refaites la même chose mais cette fois-ci sans vous arrêter. Vous serrez le poing sans relâcher. Et là, vous allez vous apercevoir que la sensation jusque-là désagréable devient très vite douloureuse. Vos muscles sont tendus et deviennent crispés. Votre main change de couleur. Et vous n'avez qu'une envie, c'est d'arrêter. D'ailleurs, je vous propose de le faire si ce n'est pas déjà fait! :-)
Pour aller plus loin, imaginez maintenant que la sensation que vous avez ressenti s'étend à tout votre corps. C'est l'ensemble de votre corps qui est en tension permanente. Cela serait insupportable, n'est-ce pas?
Pour finir, imaginez que vous ressentiez une émotion comme la colère, par exemple, mais de manière continue. Vous vous levez le matin, vous ressentez cette colère. Vous allez travailler, vous êtes toujours baigné(e) dans cette émotion. Vous êtes constamment énervé(e) et ce, tout au long de votre journée. Puis, vous vous couchez avec cette colère toujours à l'intérieur de vous. Je vous mets au défi de vous endormir sereinement et de vous ressourcer dans ces conditions. Une succession de journées telles que celles-ci serait très difficile à vivre, vous ne trouvez pas?

Et bien, lorsque vous vous immergez constamment dans des émotions de ce type, vous vivez en état de tension permanente. Vous n'êtes jamais en paix, ni serein. Vous vous consumez à petit feu. Vous êtes en mode auto-destruction. Et vous ne souhaitez pas en arriver là, n'est-ce pas? Alors, que faire de ces émotions qui nous habitent? Comment les transcender?

Observer pour agir:

Nous pouvons tout d'abord observer ce qui nous titille et nous dérange pour interroger notre conscience et se demander: Qu'est-ce que ça remue en nous? Pourquoi ça nous dérange? Je vous propose de vous interroger avec sincérité et de vous demander: Quelle valeur en moi est transgressée face à ces évènements? Est-ce la valeur paix? Est-ce la valeur honnêteté? Equité? Partage? Tolérance? Nous portons tous en nous des valeurs héritées de notre propre expérience personnelle, de notre héritage familial et ancestral, du groupe dans lequel nous évoluons. Ces valeurs représentent des principes de vies qui sont chers à nos coeurs et qui lorsqu'elles sont transgressées, nous heurtent profondément. Bref, ça fait mal! Une fois ces valeurs identifiées, alors nous pouvons nous en servir comme moteur de changement. Moteur, motivation, tremplin, tout ce qui vous incite à changer les choses, à vouloir impacter notre monde de façon positive. Ainsi, on peut être sensible aux atrocités qui se passent dans le monde et décider en toute conscience d'agir sereinement. Mais comment procéder à un changement effectif dans ce monde de manière pragmatique?

Développer une action constructive et positive: l'action consciente


Sans action, vous n'aurez pas de résultats. Si vous ne faites rien, vous n'obtiendrez rien. Cependant, soyons attentifs au type d'action que nous pouvons entreprendre. 
Faut-il céder à une action impulsive, nourrie d'émotions lourdes? Cette action peut certes, avoir un impact conséquent sur le moment mais l'effet se révèle souvent destructeur et d'une portée malheureusement limitée. En effet, l'histoire nous a bien souvent démontré qu'un mouvement spontané sans fondations finissait par s'essouffler et retombait comme un soufflet. Or, ce n'est pas ce que nous voulons.
Si nous souhaitons opérer un véritable changement dans le monde, nous pouvons opter pour le développement d'une action constructive, méthodique et durable.
Par exemple: je suis très énervé(e) quand je vois la manière dont les ressources alimentaires sont exploitées dans le monde et je suis touché(e) de voir comment la famine touchent les populations pauvres ici-bas.Comment procéder? Je suis affecté(e) et triste de voir les conditions de vie des sans-abris dans mon pays. Comment puis-je agir? Je suis excédé(e) par les dégradations faites dans mon quartier. Que puis-je faire? Effectivement, vous pouvez-vous dire: "Mais je n'ai pas les moyens d'agir, je n'ai aucun pouvoir face à cela."Pourtant si, vous avez le pouvoir!

Vous êtes une vague d'intention et à votre niveau, votre influx impactera la marée que représente notre monde, notre société.

Prenez conscience de cela et reprenez votre pouvoir! Vous êtes en capacité de faire de grandes choses même à votre échelle. C'est l'effet papillon. Imaginez-vous comme un grain de sable dans les rouages: La machine peut s'enrayer et le mécanisme s'arrêter à cause de ce tout petit grain de sable que vous êtes. Alors, ayez confiance et agissez! :-) Nous avons le choix. Nous pouvons dire non à certaines actions qui heurtent nos valeurs. Nous pouvons refuser de céder à la peur ambiante et à la propagation de haine.

Concrètement:
  • Nous pouvons pratiquer des actions fermes comme le boycott:
Ex: je refuse d'acheter des produits cosmétiques qui ont été testés sur les animaux. Je refuse de consommer des produits OGM.
  • Nous pouvons faire des choix conscients dans notre vie quotidienne.
Ex: J'oriente mes achats vers mon commerçant de quartier. Je choisis d'aller au marché plutôt que d'aller dans les grandes surfaces. Je cultive un petit jardin dans mon balcon. Je donne un peu de mon temps à une voisine âgée.
  • Nous pouvons faire des choix sociétaux.
Ex: Je choisis de manifester pacifiquement pour ce qui me tiens à coeur. Je choisis d'élire un dirigeant qui correspond à mes valeurs et non par facilité ou convenance. Je fais entendre ma voix en signant des pétitions ou en donnant de mon temps à un organisme qui correspond à mes valeurs. 
  • Nous pouvons faire des choix personnels et intérieurs.
 Je choisis d'adopter une attitude sereine et positive. Je choisis de faire preuve de compassion envers mon entourage. Je choisis d'être plus aimant envers moi-même.

Afin de rendre ces actions pérennes et efficaces, respectons les principes de l'action consciente: Se servir de nos valeurs et idéaux comme moteur. Faire preuve d'une action réfléchie et mesurée. Etre consistant dans son action.
D'aucuns vous diront qu'il ne s'agit que d'utopie et de non sens. Mais ne laissez pas la négativité éteindre votre flamme. Faire preuve d'idéalisme, c'est offrir son optimisme au monde. Insuffler de l'amour dans son action permettra d'avoir un impact bien plus profond et important dans notre monde que de propager le virus de la haine. Ce mouvement positif sera initiateur de transformations innovantes et durables. En transmutant vos émotions, vous transmutez le monde. Agissez avec votre coeur. Ayez à l'idée que des principes comme l'équité et le respect de l'autre ne sont pas irréalisables.
Ressentez l'appel: Qu'est-ce qui vous motive? Qu'est-ce qui remue vos tripes? Qu'est-ce qui vous empêche de dormir? Doreen Virtue, une enseignante spirituelle, parle fréquemment de l'action positive qui permet de faire la différence. Et vous, quelle différence souhaitez-vous faire dans le monde? Quelle action positive vous procure joie et satisfaction?

Nourrir son action d'une intention positive et sereine


Etre dans la sérénité ou rechercher la paix, ce n'est pas être passif, bien au contraire. C'est savoir faire preuve de maîtrise afin de concentrer l'ensemble de ses forces vers un objectif donné. Ne vous dispersez pas aux quatre vents et utilisez votre énergie à bon escient! :-) Etre serein, ce n'est pas nier la réalité mais la transformer en ce que nous voulons voir dans le monde. Imaginer un monde où toute personne ferait preuve de compassion, d'ouverture sur l'autre n'est pas utopique. C'est un rêve éveillé qui peut se matérialiser en ciblant nos pensées vers ce que nous voulons. 
Rassemblons nos forces positives comme l'exemplarité et la compassion tels que nous l'enseignent nos sages spirituels. Ces termes peuvent paraître désuets ou irréalistes mais ils fonctionnent. En voyant faire les autres, nous sommes tentés de faire de même. Observez ceux qui ont créé un impact positif dans le monde. Qui n'a pas eu envie de suivre leur exemple?
Choisissons de nourrir ce que nous souhaitons voir émerger. Cela est valable aussi bien pour notre vie personnelle que pour notre environnement sociétal. Choisissons d'orienter notre regard vers ce que nous voulons voir dans le monde.

En agissant chacun à son échelle, nous sommes à même de créer une vague de changement. 
Rappelez-vous: la colère fait résonance avec la colère.La peur fait résonance avec la peur... Or, ce n'est pas ce que nous recherchons. Le changement passera également par la façon dont nous éduquons nos enfants. Ces enfants spirituels qui ont tout à nous apprendre. Ces enfants d'amour qui nous montrent le chemin. Aidons-les à créer et à installer une nouvelle ère plus pure, lumineuse et harmonieuse. Une autre dimension est en voie d'apparaître, entrons-y pleinement et allègrement.
Nous façonnons le monde de par nos pensées. Il serait donc temps de penser à les aligner avec ce que nous voulons voir émerger. 

lundi 8 août 2016

Nos capacités psychiques sont innées: les enfants sensibles

Lorsque j'étais enfant, j'ai eu très tôt conscience de la proximité d'un autre monde dit "invisible". Mais cette conscience était voilée par le manque d'informations qui m'était donné. Mes parents ne m'avaient jamais appris à appréhender les phénomènes paranormaux de manière sensée et concrète. Au contraire, rien n'était dit mais on sentait la peur de ce qui n'était pas compréhensible. C'était le mauvais sort ou quelqu'un qui nous voulait du mal.  En gros, le monde psychique n'était jamais abordé de manière positive et joyeuse. Tout était binaire:  bien ou mal, les autres et nous. Rien n'était expliqué ou explicité de manière à mettre plus de lumière sur ce que pouvait être l'invisible. 

Ainsi, j'ai grandi sans avoir la possibilité de mettre des mots sur ce que je vivais, des rêves qui n'en étaient pas, des fortes intuitions qui se révélaient juste, des prémonitions qui se réalisaient, des ressentis énergétiques sur lesquels je ne pouvais pas mettre de mots...
Il n'y avait personne pour me confirmer que mes expériences étaient réelles, non basées sur mon imagination. Personne pour me dire que ce que je touchais du doigt pouvait être bénéfique pour moi. 
Aussi, j'en vins à me demander si j'étais saine d'esprit par rapport à tout ce que je vivais. J'avais vraiment peur de perdre le contact avec la réalité et de me perdre. 

Heureusement, en grandissant, ma curiosité m'a poussé à vouloir trouver des explications logiques à ce qui se passait et étant une personne avide de lecture, j'ai passé beaucoup de temps à faire des recherches. J'ai, au fur et à mesure, pu commencer à comprendre qu'il y avait d'autres portes à explorer et des concepts universels et séculaires concernant le monde spirituel qui ne demandaient qu'à être lus. Jusqu'alors, j'avais adopté une sorte de scepticisme par rapport à l'inexplicable de peur de me retrouver face à moi-même et de découvrir qui j'étais vraiment. 

En effet, la recherche spirituelle est comme une sorte de Graal personnel d'où on ne sait ce qui va jaillir.


Il faut se préparer à l'inconnu, à accepter le dépassement de soi-même et la levée des limites qu'on s'était fixé. Aujourd'hui, j'accepte pleinement cet état de fait et j'embrasse ma nature spirituelle. Je n'hésite plus à partager ces perceptions aux personnes réceptives mais ce n'est malheureusement pas le cas de tous. Mais pourquoi me direz-vous, vous ai-je raconté cette étape de ma vie? Tout simplement pour vous dire que cette expérience que j'ai vécu de manière bien solitaire arrive à des milliers d'enfants chaque jour. Ces enfants qui ont conscience que le monde n'est pas ce qu'il semble être, qu'il y a bien plus au delà de ce qui peut nous sembler tangible et ne savent comment exprimer cette connaissance. 

Cependant, bien souvent, ils se coupent précocement de cette sensibilité car nous, adultes, leur fermons la porte de par notre scepticisme. Nous leur assénons des vérités ou des dogmes sur ce qu'est le monde et nous nions tout ce qui déroge à notre perception de la réalité. Ayant travaillé auprès des enfants, j'ai pu en observer certains qui s'autocensuraient en fonction de l'éducation qu'ils avaient reçu. Tout ce qui sortait du sentier battu était considéré comme étant "du mensonge", "faux", ça n'existait pas. Ainsi, ces enfants restreignent leurs capacités au regard de ce qui est acceptable par la société et perdent l'accès direct aux divin ainsi qu'aux plans supérieurs. Il existe aussi des enfants très terre à terre ayant une sensibilité pragmatique et qui n'appréhendent pas les mondes invisibles et c'est leur choix. Mais la plupart du temps, les enfants sont déconnectés très tôt de leur énergie sensible par souci d'adhésion à l'environnement dans lequel ils vivent. Au départ, tous les enfants sont sensibles. Tous ont potentiellement des capacités psychiques qui ne demandent qu'à être développées. Mais ces compétences sont étouffées sous le poids de règles régissant notre vision du monde.

Nous sacrifions nos sens spirituels sur l'autel de la rationalité et nous devenons des adultes déconnectés, incapables d'appréhender tout ce qui sort de notre cadre perceptuel, préférant nous conforter dans l'idée d'une vie terne et conformiste. 


Cependant, il est possible d'agir, chacun à son niveau, afin de préserver tous nos sens en éveil. Cela ne fait-il pas d'ailleurs partie de notre véritable nature spirituelle? Nous pouvons préserver la sensibilité de nos enfants et les encourager avec bienveillance à être authentique et spirituel.Que pouvons nous faire en tant qu'adulte pour permettre aux enfants de s'épanouir tout en explorant pleinement leurs aptitudes psychiques? Voici quelques conseils pour les aider à évoluer sereinement: 

Accueillez avec bienveillance les perceptions de l'enfant


L'enfant sensible est naturellement au fait de ce qui se passe autour de lui et donc accède facilement à la dimension invisible. Il peut vous faire part de visions, de connexions, de contacts avec des êtres spirituels que vous ne percevez pas. Si vous nier ou minimiser ses expériences, l'enfant se renfermera sur lui-même telle une coquille. Il perdra confiance en ses perceptions naturelles et doutera de lui-même. Ne lui fermez pas la porte. Permettez-lui de vous faire confiance et d'avoir une épaule sur qui se reposer. Cela peut être très perturbant pour un enfant d'avoir accès à quelque chose que les autres ne perçoivent pas, il peut en être effrayé notamment dans le cas de contact avec des entités (du type âmes errantes). Aussi, il est bon de le rassurer et de lui indiquer que la réalité est multiple. Nous avons tous une perception différente du monde et la sienne en est une parmi des milliers d'autres. Laissez-le être ce qu'il est.



Favorisez une approche intuitive de la vie


Notre coeur est notre boussole, c'est notre guide. Apprenez à déposer votre confiance en l'enfant et en ses jugements. Faites lui prendre conscience de ses ressentis et amenez le à prendre ses décisions en fonction de cela. Il gagnera en lucidité et en assurance. Lorsque vous l'éduquer sur ses capacités intuitives, vous lui permettez de se laisser guider par son coeur et d'augmenter sa capacité de discernement. C'est une excellente manière d'avancer dans la vie. Aussi, passez par l'ouverture du coeur, il vous en remerciera. Par ailleurs, montrez lui l'exemple! En vous voyant agir de manière intuitive, il fera de même. En effet, avant tout, l'enfant vous voit comme son modèle, il se basera sur votre comportement pour façonner le sien. De plus, n'oubliez pas que l'enfant est plein de sagesse. Il peut naturellement nous enseigner certaines vérités. A nous de les entendre. 

Offrez-lui un cadre rassurant 


Lorsque nous laissons l'enfant découvrir par lui-même ses capacités, nous lui permettons d'être authentique et vrai avec lui-même. Il s'aligne avec ses énergies et sa puissance personnelle et devient créateur de ses expériences. En même temps, il est nécessaire de garder une certaine vigilance et de se placer en  bon gardien de l'équilibre psychique et corporel de l'enfant. L'enfant est intrépide et cela est merveilleux car cela lui permet d'évoluer librement à son rythme et d'explorer sa potentialité. Mais d'un autre côté, cela ne lui permet pas d'évaluer distinctement les risques possibles et c'est donc à nous de lui fixer des limites. Avec bienveillance et compréhension, n'hésitez pas à informer votre enfant de l'éventuel résultat de ses actions plutôt que de les lui cacher. L'enfant est un être curieux, qui de toute façon, voudra en savoir plus! Aussi, autant lui donner toutes les cartes en main. Nous voyons trop souvent le cas d'adolescents qui s'adonnent à des rituels et à la pratique du oui-ja par exemple, sans trop savoir quelles sont les conséquences réelles de leurs actes. Ce qui est bien dommageable. 


 Aidez-le à  garder les pieds sur terre 


Beaucoup d'enfants sensibles ont du mal à accepter l'énergie terrestre car lourde et pesante, au contraire de ce qu'ils ont connu dans d'autres sphères. Ils peuvent en être profondément perturbés, refusant la réalité qui s'impose à eux et se réfugiant dans leur imaginaire ou tout échappatoire au monde réel. Avec douceur, nous pouvons leur permettre d'accepter leur incarnation et de voir la beauté du monde. Plutôt que de nous focaliser uniquement sur la dureté, nous pouvons observer la tendresse. Plutôt que de seulement constater les horreurs, nous pouvons créer notre propre bonheur et l'étendre autour de soi. Faites-le participer à l'avènement positif de ce monde en étant tout simplement dans la joie et l'amour et en lui permettant de s'investir dans des actions qui lui tiennent à coeur. Il sera donc en possibilité d'accepter ce qui se passe autour de lui avec sérénité sans sombrer dans le fatalisme.


Ne le mettez pas sur un piédestal


Votre enfant est unique et particulier à vos yeux, ce qui est tout à fait acceptable. Cependant, il est bon de continuer à développer une attitude "normale" et bienveillante par rapport aux capacités dont il fait preuve. En fin de compte, il n'est pas plus spécial que les autres. Il a en effet, certaines compétences qui lui permettent d'appréhender le monde d'une manière plus profonde mais il reste un enfant comme tous les autres avec le besoin d'être entouré, encadré, aimé simplement pour ce qu'il est. N'oublions pas que l'accès aux mondes spirituels est une prédisposition tout à fait naturelle. Nous avons juste perdu cette faculté à accepter l'invisible autour de nous. L'invisible n'est ni bon ni mauvais. C'est juste là, présent, si éloigné et en même temps si proche de nous. Aussi, à nous de retrouver ce lien perdu, c'est notre Atlantide.


Les enfants sont naturellement ouverts à la spiritualité. Notre rôle en tant qu'adulte sera donc de leur permettre de bénéficier pleinement de leurs aptitudes au lieu de les couper de leurs sens. Ne leur brisons pas les ailes et aidons les à prendre leur envol. Rappelons-nous que n'avons pas à décider pour eux de la validité de ce qui existe ou de ce qui est réel. En effet, tous possèdent des capacités psychiques qui leur sont propres et donc perçoivent le monde d'une manière bien personnelle. Acceptons cela et encourageons les à utiliser leurs compétences psychiques pour leur bien-être mais aussi pour le bien commun. Et bien entendu, n'oublions pas le libre arbitre! Ils restent au final, décideurs de leur parcours, nous ne pouvons que les accompagner sur le chemin de leur destinée. 



mardi 12 juillet 2016

Ne vous laissez pas déstabiliser par les évènements extérieurs

Les évènements mondiaux peuvent fortement influer sur notre vie, nos émotions et notre équilibre si l'on n'y prend pas garde. Nous pouvons en être impactés et ressentir ou absorber des émotions collectives nuisant à notre santé psychique. Aussi, il est bon de réajuster notre comportement face à ces phénomènes de manière à pouvoir poursuivre notre vie de façon saine et harmonieuse.Voici quelques points importants à ne pas négliger pour éviter l'absorption d'énergies négatives extérieures: 


 Prendre du recul face à ces événements


Nous vivons une époque où de nombreuses catastrophes et horreurs se déroulent à une distance plus ou moins éloignée de chez nous. Cela peut entraîner chez certains l'émergence d'émotions telles que la colère, l'angoisse, la peur... Mais cela ne signifie pas pour autant que l'on doit se laisser emporter par ces émotions puissantes qui peuvent à terme, générer un sentiment d'insécurité permanente voire de paranoïa. Oui, il se passe des évènements malencontreux de par le monde, non ils ne sont pas forcément systématiques et chroniques. Il sera donc important de relativiser ces phénomènes et de prendre le temps de mesurer de la façon la plus objective possible, la réalité qui se présente à nous. Interrogez-vous: Les émotions que vous ressentez se basent-t-elles sur une réalité concrète ou sur une projection, une cristallisation de peurs déjà existantes? 

 Se distancier des médias et des réseaux sociaux


Les médias se font souvent le relais de la terreur et de la peur en recherchant le sensationnalisme et le choc graphique à tout prix. A force d'être exposé à une violence crue, à un flux d'informations uniquement basé sur des évènements tragiques ou négatifs, vous vous conditionnez à accepter cette perception de la réalité comme un état de fait. Or, ne sommes-nous pas confrontés de cette manière uniquement au côté le plus sombre de l'énergie humaine? Pourquoi ne pas regarder ce qui produit aussi le bonheur et l'apaisement dans le monde? Il ne s'agit pas de nier la réalité mais d'avoir une vision plus globale de ce qui se passe sur notre planète. Ceci est nécessaire afin de ne pas opter uniquement pour une perception biaisée du monde qui nous entoure. 
Vous pouvez donc faire preuve de discernement en sélectionnant soigneusement les médias et la manière dont on vous délivre l'information. Par ailleurs, les réseaux sociaux peuvent diffuser à outrance des images ou des vidéos extrêmement violentes et graphiques voire même morbides. Il serait donc sage de se poser la question de l'utilité de visionner ces supports visuels. Vous pouvez très bien être parfaitement informé sans forcément vous soumettre à l'escalade de voyeurisme ambiant qui se présente à vous. 

S'ancrer et reposer son esprit


Cela est bien souvent évoqué dans les articles de ce blog: l'ancrage est essentiel pour garder pied et pour ne pas se laisser déstabiliser par l'extérieur. Vous pouvez ainsi vous recentrer, être dans une acceptation pleine et entière de ce qui vous arrive. Vous pouvez asseoir votre puissance interne en étant comme un roseau sous la tempête. Vous nourrissez votre énergie de forces telluriques puissantes. Vous êtes maître de vos sensations internes. Les énergies gravitent autour de vous mais ne vous atteignent pas. Vous puisez directement à la source pour nourrir vos racines. Sortez, entourez-vous de nature. Retrouvez le lien avec votre environnement. Courez. Marchez. Faites de l'exercice. Pour plus de sérénité, vous pouvez également faire de la relaxation pour détendre votre corps et votre mental, faire de la méditation ne serait-ce que quelques minutes par jour ou n'importe quelle autre activité qui vous procure de l'apaisement et de la tranquillité. En agissant pour votre bien-être, vous brisez la chaîne d'énergie toxique qui se propage tel un virus.

 Pratiquer la joie quotidienne et la gratitude


La vie n'est pas seulement constituée d'obstacles. Elle comprend heureusement de nombreux moments de joie et de multiples occasions pour rire et s'amuser. Vous souvenez-vous de ces moments précieux? Si ce n'est pas le cas, remémorez-les vous. Ne restez pas sur des notes amères et puisez dans l'énergie du bonheur. Permettez-vous de ressentir la joie dans votre coeur et d'apprécier les cadeaux que vous fait la vie. Appréciez le confort de votre maison, la nourriture que vous ingérez, la tranquillité de votre environnement, les objets que vous vous achetez... Ayez de la gratitude pour ce foisonnement d'abondance qui vous entoure. Ouvrez les yeux et savourez ces dons de l'Univers. Constatez votre chance et cultivez-la! Chaque jour, prenez le temps de considérer ces merveilleux avantages que vous offre la vie. En ce sens, vous vous délivrez de toute influence négative et vous restez dans des énergies fortes d'amour et de gratitude. Conservez et renforcez les liens avec la vie et avec ceux que vous aimez, vous n'en serez que plus satisfait. 



En cette période, nous faisons face à plusieurs choix. Nous avons la capacité d'opter pour l'union et de dire non à la division ou de céder à la tentation du séparatisme. Restons centré et ancré. Ne succombez pas à la pensée illusoire amenant à un raisonnement du type: Eux contre nous ou nous versus les autres... Nous avons tous une part d'ombre et de lumière. Certains sont plus tentés d'emprunter un chemin sombre mais nous pouvons contrebalancer les choses en ne tombant pas dans cette même voie. Apportons notre lumière au monde par l'expression de notre paix intérieure et ne nous laissons pas emporter par la vague d'énergie négative qui peut parfois nous atteindre.

Notre terre vit un évènement collectif sans précédent: nous assistons à l'effondrement de vieilles structures qui peut certes nous effrayer mais qui constitue un passage nécessaire pour un renouveau bien plus sain et équilibré. C'est comme une sorte de mue gigantesque qui s'effectue au niveau mondial. C'est un cycle de régénération et d'évolution énergétique. 
Ainsi, c'est par la somme de toutes les petites lumières que nous sommes que nous pourront faire la différence. Et ce sont ces petites lumières qui engendrent l'espoir, une flamme qui peut paraître vacillante parfois mais qui est bel et bien présente. Entretenez-la et nourrissez ce feu lumineux qui éclairera le monde.